Perches télescopiques pour le nettoyage

0

Ce que vous devez savoir 

  • La sécurité au travail impose de ne plus travailler à partir d’une échelle ou d’un escabeau. Ces derniers doivent être utilisés uniquement comme moyens d’accès (directive 2005).
  • L’efficacité au travail impose d’aller vite. Evitez, quand c’est possible, de perdre du temps à monter un échafaudage ou à attendre une nacelle.

Quels sont les fabricants reconnus sur ce marché du nettoyage ?

  • Unger qui est devenu le N°1 du nettoyage des vitres et des vitres en hauteur.
  • Ionic qui est le plus technique et le plus pointu sur le nettoyage des vitres à l’eau pure.
  • Vikan qui se limite au secteur automobile mais qui propose des perches très solides, à passage d’eau, avec les brosses adaptées, pour les semi-remorques, camions, camping-cars, trains, métros…

Quels sont les différents types de perches télescopiques ?

Avec ou sans passage d’eau.

Les plus anciennes sont en alu et sans passage d’eau. Elles sont destinées à recevoir différents accessoires comme des raclettes « vis-versa » composées du mouilleur et de sa raclette pour nettoyer les vitres en hauteur, des têtes de loup pour enlever les toiles d’araignées, des plumeaux pour enlever la poussière, des pinces pour agripper les ampoules, des accessoires pour fixer pinceaux et rouleaux pour les peintres.

Les perches télescopiques à passage d’eau sont arrivées, plus tard, comme accessoires indispensables du lavage des vitres à l’eau pure, en hauteur. Mais, elles sont utilisées, également, pour d’autres applications.

Extensible avec les brins qui sont emboîtés les uns dans les autres, type poupées russes.

C’est toujours la même perche, avec son nombre de brins de départ, que vous utiliserez, quelle que soit la hauteur de travail. Si vous utilisez une perche de 10 m, pour des hauteurs de 6 m, vous porterez, malgré tout, une perche de 10 m. De même, si vous avez une grande perche télescopique du type 15 m à 18 m, le dernier brin du bas sera, obligatoirement, d’une grosse section de l’ordre de 50 mm à 60 mm, ce qui peut s’avérer très pénible à tenir dans la main, au bout d’un certain temps. Par contre, elle offre l’avantage de se régler cm après cm si besoin, ce qui est très précis.

Modulaires avec les brins qui se vissent ou se clipsent les uns au bout des autres.

Vous ne portez que les brins dont vous avez besoin. Toutefois, l’enlèvement ou le raccordement d’un brin suppose que vous teniez la perche d’une main et que vous manœuvriez le brin avec l’autre main, ce qui n’est pas toujours confortable. De plus, vous ne faites évoluer la longueur de votre perche que d’un brin à la fois ce qui est parfois trop long (souvent 1.50 m) ou trop court ce qui suppose que vous raccordiez plusieurs brins, donc plusieurs fois la même opération.

Hybride : combinaison mélangeant modulaire et extensible.

Pour les grandes hauteurs, c’est sans doute, le modèle le plus avantageux. Vous devez pendre une première perche principale qui est extensible, mais limitée en hauteur (entre 4.50 m et 6.63 m). Puis, au fil de vos besoins, vous rajouterez des extensions de 2 brins chacune et mesurant 3 m dépliée. Vous pouvez, ainsi, rajouter 1 extension, 2 extensions, 3 extensions et plus, jusqu’à 20 m pour les plus qualitatives.

Quels sont les différents matériaux proposés ?

Ils vont du plus lourd au plus léger, du plus flexible au plus rigide, du plus compétitif au plus cher :

  • Alu
  • Fibre de verre
  • Hybride : fibre de verre mélangée avec du carbone
  • Carbone standard
  • Carbone qualité+ type HIMOD
  • Carbone qualité++ type ULTRA HIMOD

Donc, plus je dois travailler haut et plus j’ai intérêt de prendre une perche de qualité. La légèreté va diminuer la pénibilité. La rigidité va me permettre de transmettre mon effort sur la perche, du bas vers le haut, pour une meilleure efficacité.

Pourquoi faire ?

Pour travailler ou nettoyer des surfaces distantes, difficiles d’accès, en restant dans de bonnes conditions de sécurité.

Les acheteurs de perches télescopiques vont l’utiliser pour :

  • Le nettoyage des vitres en hauteur, avec brosse et de l’eau pure.
  • Le nettoyage des bardages, avec brosse et de l’eau pure.
  • Le nettoyage des mobiliers urbains, avec brosse et de l’eau pure.
  • Le nettoyage des abris piscine, avec brosse et de l’eau pure.
  • Le nettoyage des vérandas, des verrières ou autres Vélux, avec brosse et de l’eau pure.
  • Le nettoyage des panneaux photovoltaïques et panneaux solaires avec brosse et eau pure.
  • Le nettoyage des toitures avec brosse et produits.
  • Le nettoyage de sols industriels quand il faut pouvoir passer en dessous de machines pour atteindre des surfaces éloignées.
  • Le traitement de nids de frelons pour les éradiquer.
  • Le traitement des arbres tels que palmiers et autres…

Comments are closed.